This site uses cookies. To find out more, see our Cookies Policy

Chercheur en Géotechnique (H/F) in Brest at IFREMER - ENGLISH

Date Posted: 5/17/2018

Job Snapshot

Job Description

Poste à pourvoir: Chercheur en Géotechnique (H/F)

Référence du poste : PV-2018-034

Structure d'accueil :  Département des Ressources Physiques et Ecosystemes de fond de Mer

Unité de recherche Géosciences Marines

Laboratoire Aléas géologiques et Dynamiques sédimentaires

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 14/06/2018

 

 

 

 

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

Description de l'offre :



La structure d’accueil

L’unité de Recherche «Géosciences Marines» (GM) de l’Ifremer est une des unités historiques de l’Institut. Depuis sa création, GM n’a cessé de développer sa capacité à conduire des recherches scientifiques, fondamentales et finalisées, dans presque tous les domaines des géosciences marines. Le Laboratoire "Aléas Géologiques et Dynamique Sédimentaire" (LAD) est un des 3 laboratoires scientifiques de l’UR.

 

Le (la) chercheur(se) sera affecté(e) au sein du LAD dont un des enjeux est de caractériser les mécanismes, les conséquences et la récurrence de séismes et de mouvements de terrain en domaine marin. Les recherches menées dans ce sens s’appuient sur une approche pluridisciplinaire basée sur l’acquisition de mesures et d'observations directes, permettant de passer d'une hypothèse de fonctionnement des processus géologiques actifs à un modèle conceptuel vérifiable de manière numérique. Les moyens mis en œuvre combinent des méthodes d’imagerie géophysique, d’analyse sédimentologique, de mesure géotechnique et de modélisation numérique.



Missions principales

La personne recrutée utilisera des outils de mesure (in-situ et laboratoire) et des outils numériques pour contribuer à l’amélioration de la compréhension des mécanismes de circulation de fluides, de déformation et de rupture dans les sédiments. Il (elle) participera à la caractérisation des aléas sismiques et/ou gravitaires en développant des lois de comportement permettant de simuler de manière fidèle la réponse hydromécanique des sédiments. Il (elle) contribuera au développement de méthodes d’imagerie sismique quantitative afin d’extrapoler spatialement les mesures locales de type géotechnique/sédimentologique. Il (elle) contribuera à l’amélioration et/ou au développement des outils et méthodes nécessaires pour l’acquisition et le traitement des données. Il (elle) contribuera activement à la valorisation des données scientifiques avec les chercheurs de la thématique.



Activités principales

 

Le (la)  chercheur(se) aura pour missions principales de :

1)         Exploiter les données géotechniques sur les différents chantiers du laboratoire.

2)         Développer de nouvelles méthodes d’interprétation de ces données.

3)         Concevoir des lois de comportement constitutives ainsi que les outils numériques nécessaires à la validation de modèles conceptuels.

4)         Proposer des évolutions pour les développements instrumentaux.



Champs relationnel

L'Ifremer a développé une approche innovante et multidisciplinaire pour la reconnaissance des sédiments marins superficiels, impliquant de nombreux acteurs de l’Institut. Le(la) candidat(e) recruté(e) travaillera en étroite relation avec les deux autres laboratoires de l’Unité de Recherche Géosciences Marines (REM/GM) ainsi qu’avec l’Unité de Recherche et de Développements Technologiques (REM/RDT).

Il (elle) renforcera ou recherchera des collaborations académiques avec les autres grands instituts menant des recherches complémentaires à l’échelle nationale , internationale    ainsi que des collaborations  industrielles

 

 

Profil recherché

- Titulaire d’une thèse de doctorat, spécialité en géotechnique

- Une première expérience dans le domaine marin serait un plus.

- Des compétences en géologie et hydrogéologie seront appréciées.



Compétences mises en œuvre

Le (la) candidat(e) sera titulaire d’un doctorat. Il(elle) aura une formation solide en géotechnique lui permettant d’une part de développer des protocoles expérimentaux et d’autre part de mettre en œuvre des modèles prédictifs numériques. Il (elle) sera capable de proposer des spécifications pour améliorer et/ou développer les instruments nécessaires à l’acquisition des données en mer.

Il (elle) sera attentif(ve) à confronter les observations in situ avec les résultats de la modélisation numérique. Il (elle) affichera également un intérêt pour les observations de terrain, au-delà de son domaine de spécialité. Il (elle) aura l’ouverture nécessaire pour discuter avec les autres acteurs du laboratoire et de l’Unité de Recherche.

Il (elle) sera capable de proposer des spécifications pour améliorer et/ou développer les instruments nécessaires à l’acquisition des données en mer.

 

 

Temps plein

Embarquements.

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 14/06/2018

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.