This site uses cookies. To find out more, see our Cookies Policy

Chercheur en biogéochimie des contaminants organiques émergents, transferts dans les réseaux trophiques (H/F) in Nantes at IFREMER - ENGLISH

Date Posted: 4/10/2018

Job Snapshot

Job Description

Poste à pourvoir: Chercheur en biogéochimie des contaminants organiques émergents, transferts dans les réseaux trophiques (H/F)

Référence du poste : PV-2018-020

Structure d'accueil :  Département des Ressources Biologiques et Environnement

Unité de recherche Biogéochimie et Ecotoxicologie

Laboratoire des Contaminants Organiques

Localisation :  Nantes, Pays De La Loire, FR

 

Date de clôture de réception de candidatures : 03/05/2018

 

 

 

 

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

Description de l'offre :



La structure d’accueil

 

Présentation de la structure d’accueil :

Le Laboratoire Biogéochimie des Contaminants Organique (LBCO) a pour objectifs de concourir à l’acquisition de connaissances sur les comportements biogéochimiques des Contaminants Organiques Hydrophobes (COH) en milieu marin avec un focus particulier sur leurs processus de transferts et devenirs dans la chaîne trophique. Le laboratoire a également pour missions de mener l’observation de cette contamination chimique, de contribuer aux expertises et avis dans ce domaine et de perfectionner ses outils de recherche et de surveillance. Le LBCO mène une activité combinant l’étude des processus de transfert (au niveau individuel et des populations), de bioaccumulation et de distribution individuelle chez les poissons ainsi que la surveillance des contaminants organiques (DCE, DCSMM, OSPAR, MEDPOL) pour la protection des milieux marins.

Les contaminants organiques ciblés sont des contaminants organiques hydrophobes (COH), qui présentent des critères de persistance, bioaccumulation et toxicité, incluant notamment des Polluants Organiques Persistants (POP- Convention de Stockholm) Il s’agit aussi bien de contaminants historiques que de contaminants dits émergents dont la liste est en évolution permanente. L’étude des composés de cette liste évolutive représente l’une des perspectives prioritaires du LBCO. L’augmentation croissante des substances organiques dangereuses constitue aujourd’hui un enjeu majeur pour l’équilibre des écosystèmes marins.

Introduction du poste à pourvoir et sa position dans l'organigramme :

Sous la responsabilité hiérarchique du responsable de Laboratoire, et en collaboration avec les autres chercheurs de l’équipe et de l’unité BE, il/elle contribue aux différentes missions du Laboratoire et conduira une thématique de recherche dans le domaine de la biogéochimie des contaminants organiques émergents dans les organismes marins.



Missions principales

  • Développer des travaux de recherche dans le domaine de la biogéochimie des contaminants organiques émergents en milieu marin avec un focus particulier sur leur transfert dans les réseaux trophiques ;
  • Contribuer à une meilleure compréhension des processus gouvernant la bioaccumulation et le transfert des CO à différentes échelles d’organisation du vivant (organe, individu, population, écosystème) ;
  • Contribuer aux différentes missions d’expertises du LBCO menées en collaboration avec la Cellule d’analyse du risque chimique, le pilote scientifique du Descripteur 8 contaminants et effets de la DCSMM et la cellule de coordination du Réseau National d’Observation de la Contamination Chimique (Rocch) au sein de l’unité BE.


Activités principales

1/ Proposer des projets et participer à l’élaboration des projets de recherche ou des propositions d’études en réponse à des appels d’offres au niveau national ou international;

2/ Exploiter et interpréter des résultats de recherche ou d’étude et les synthétiser (rapport, présentations) ;

3/ Prendre en charge la valorisation des résultats obtenus au travers de la rédaction de publications scientifiques à comité de lecture, et la participation à des colloques nationaux et/ou internationaux ;

4/ Contribuer à développer les collaborations existantes ainsi que de nouvelles collaborations que ce soit avec le monde universitaire ou les autres instituts de recherche, à l'échelle nationale et internationale;

5/ Prendre en charge l’encadrement scientifique de personnel temporaire (stagiaires, CDD, doctorants et post-doctorants) et permanent (technicien, ingénieur).



Champs relationnel

En interne : Personnels Unité BE et autres unités Ifremer au sein du département RBE, ainsi qu’avec d’autres départements de l’institut (en particulier l’unité littorale du département Océanographie et Dynamique des Ecosystèmes).

En externe : Universités, autres instituts de recherche et réseaux à l'échelle nationale et internationale, parmi lesquels figurent des partenaires pérennes tels que le Labex COTE, le réseau européen NORMAN (contaminants émergents), les groupes OSPAR, l’IRD, la SFA (Seychelles Fishing Authority), l’UFRJ (Université Fédérale de Rio de Janeiro), le Ministère de l’Environnement de Toronto,  et plus récemment  l’Institut de Géochimie de Guangzhou (Chinese Academy of Sciences), le GDR GRET (groupe de recherche en écologie trophique).

 

 

Profil recherché

Doctorat en chimie de l’environnement ou en biogéochimie marine avec une compétence en chimie analytique

Expérience post-doctorale fortement souhaitée

Expérience de conduite de projets pluridisciplinaires, nationaux et internationaux.



Compétences mises en œuvre

  • Compétences techniques / métiers
  • Biogéochimie des contaminants organiques
  • Chimie marine et océanographie
  • Connaissance du fonctionnement des écosystèmes et des cycles biologiques
  • Ecologie trophique
  • Chimie analytique des contaminants organiques (en particulier LC/MS/MS)
  • Anglais lu, écrit et parlé

 

  • Qualités personnelles
  • Organisation, rigueur et méthode, dynamisme
  • Capacité à intégrer et évoluer au sein d’un environnement pluridisciplinaire
  • Capacité de travail en équipe et autonomie
  • Aptitude au travail à la mer et disponibilité pour les campagnes à la mer.
 

 

Embarquements en mer, temps plein

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 03/05/2018

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.