This site uses cookies. To find out more, see our Cookies Policy

CDD Alternance Ingénieur en analyse de données (H/F) in Plouzané, Bretagne, FR at IFREMER - ENGLISH

Date Posted: 5/31/2018

Job Snapshot

Job Description

Poste à pourvoir: CDD Alternance Ingénieur en analyse de données (H/F)

Référence du poste : PV-2018-548

Structure d'accueil : Département Oceanographie et Dynamique des Ecosystemes

Unité de recherche - Laboratoire d’océanographie physique et spatiale

Equipe de recherche «Océanographie spatiale et interface air-mer»

Localisation :  Brest, Bretagne, FR

Durée du contrat : 12 mois

 

Date de clôture de réception de candidatures : 24/06/2018

 

 

 

Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, l’Ifremer contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. L’Ifremer est source de connaissances, d’innovation, de données de surveillance et d’expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et d’activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

Fondé en 1984, l'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la tutelle conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et du ministère de la Transition écologique et solidaire.

 

Description de l'offre:

Le Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS www.umr-lops.fr)
est une unité mixte de recherche sous la tutelle du centre national de la
recherche scientifique (CNRS), de l’institut français de recherche pour
l’exploitation de la mer (Ifremer), de l’institut de recherche pour le
développement (IRD) et de l’université de bretagne occidentale (UBO).


Au sein du LOPS, l’équipe SIAM (Satellites et Interface Air-Mer) travaille sur
les événements extrêmes à partir des mesures satellitaires depuis le lancement de la mission ERS-1 en 1991. Cela comprend notamment le développement de
techniques de restitution de paramètres géophysiques pour décrire l’interface, la valorisation scientifique des données satellitaires pour caractériser ces
événements et leurs impacts sur l’océan, ainsi que la participation au
développement de nouveaux concepts de missions spatiales en partenariat avec
les agences spatiales.

Durant la durée de ce contrat en alternance, l’élève ingénieur(e) sera intégré(e) au sein de l’équipe projet en collaboration étroite avec un ingénieur et un scientifique afin d’élaborer et développer la chaîne de validation de notre prototype de mesures et aussi de contribuer à l’amélioration des méthodes d’analyses des données. A l’issue de ce projet, un des objectifs de l’équipe est notamment de confronter la qualité de ces mesures aux besoins des centres de prévision cyclonique et à leur expérience. En concertation avec ses encadrants et à la manière des projets auxquels l’équipe participe avec l’Agence Spatiale
Européenne, l’élève ingénieur(e) devra donc définir une stratégie de validation des mesures et l’appliquer pour contribuer à la caractérisation des limites (forces et faiblesses) nos mesures. Le projet peut-être divisé en trois lots détaillés ci-après.

Le travail proposé comprend :

  • La définition, la description et la constitution d’un jeu de données pour
    le travail de validation.

◦ Les données à valider : L’ensemble des acquisitions Sentinel-1 et
Radarsat-2 obtenues au dessus de bouées ou de cyclones sera
considéré.

◦ Les données de référence : L’ensemble des mesures de vent
obtenues via des bouées, les analyses des cyclones (best track)
issues des centres de prévisions cycloniques et les mesures avions
dans les cyclones seront utilisées comme point de référence.
Possiblement d’autres mesures de vent ou de pluie obtenues par
d’autres satellites pourront être considérées.

◦ La constitution de cette base de données est déjà initiée par
l’équipe. Toutefois, une consolidation et une synthèse des éléments
disponibles est un pré-requis aux tâches suivantes.

 

  • La validation des mesures de vent de surface issues des Sentinel-1 A & B.

◦ Assez classiquement d’abord, il s’agira de comparer les mesures
satellites aux données de référence fournies par les bouées pour
fournir des paramètres statistiques (corrélation, écart-type, biais, SI
etc...) établissant les performances de l’algorithme développé par
l’équipe.

◦ Les paramètres de structure de chaque cyclone observé (vitesse de
vent max, rayons caractéristiques) seront également comparés aux
mesures avions et aux analyses des centres de prévisions cycloniques.

 

 

 

Profil recherché

Savoir-faire :

Traitement d’image, télédétection, formation en atmosphère ou océanographie, méthodes numériques, Environnement de programmation Python sous Linux, git, tests unitaires.

Formation requise :

Bac+4 ou Bac+5 (université ou école d’ingénieur)

 

 

Temps plein (Alternance)

 

 

 

Pour postuler

Date de clôture de réception de candidatures : 24/06/2018

Toutes nos candidatures sont traitées exclusivement via notre site Carrières.